Edito

Je suis très attaché à mes origines solognotes et berrichonnes. Et je prends toujours le plus grand plaisir à sillonner cette magnifique région, où je suis né, que j'habite, qui est celle de tous mes ancêtres, et où ma famille et mes amis sont partout très présents. Chaque endroit me rappelle un camarade d'école, un dossier traité en tant qu'avocat, des moments entre amis, un match de football auquel j'ai participé dans mes jeunes années, une partie de chasse avec mon père, une partie de pêche, le ramassage des châtaignes ou des champignons, de simples balades sur les petites routes ou les chemins ruraux, des fêtes populaires, des cérémonies familiales... Cet héritage, je l'ai aussi transmis à mes enfants.

Arrivé à l'âge de la maturité, et par mon action politique, je veux désormais contribuer à préserver ces territoires et à donner à leurs habitants le mieux vivre possible dans une France juste et solidaire.

Pascal Vilain

mardi 27 septembre 2011

Vous êtes élu(e) ? : appelez vous aussi à la candidature de Jean-Louis Borloo pour l'élection présidentielle de 2012 en remplissant le formulaire ci-joint :

Appuyez sur le bouton ci-dessous tout à droite (un carré noir dans un carré blanc) puis sur l'icône "imprimer" :

Communiqué suite aux résultats des élections sénatoriales 2011 dans le Loiret

 COMMUNIQUE

Dans un contexte particulièrement difficile pour la majorité sénatoriale sortante, l’Alliance enregistre une progression de 4 sièges au sein de la Haute Assemblée ( +3 pour le Nouveau Centre, +1 pour le Parti radical) qui va lui permettre de constituer un groupe en position clef pour la composition des majorités à venir.

Ce résultat très positif pour l’Alliance Républicaine Ecologiste et Sociale, ainsi que la défaite de l’UMP confirment que le dogme du parti unique ne permet plus aujourd’hui d’obtenir une majorité.

Le bouleversement politique, au Sénat, met aussi chacun face à ses responsabilités. Le message des grands électeurs doit être entendu : il s’agit à la fois d’un appel à une offre politique nouvelle, et à une majorité nécessairement nouvelle.

Face à un enjeu national essentiel il ne pourra être reproché aux partis de l’Alliance d’avoir divisé la Majorité.

Particulièrement dans le Loiret, où la Majorité pouvait de toute évidence gagner un siège, l’UMP a commis un péché d’orgueil en imposant une liste unique, composée sans concertation préalable  sous prétexte d’union nécessaire pour préserver la majorité au Sénat, quitte à faire promettre à sa candidate non encartée et sans engagement politique antérieur, de rejoindre le groupe de l’Alliance (ARES) au Sénat…une fois élue…
                           
Cette stratégie, en ne permettant l’élection que de deux sénateurs UMP, n’a fait que contribuer à faire basculer la majorité au Sénat.

Force est de constater, en effet, que les grands électeurs du Loiret n’ont pas été dupes de ces accommodements politiciens et n’ont pas trouvé dans cette liste l’offre pluraliste promise, seule susceptible de permettre la conquête du troisième siège, puisque n‘y figurait qu’une  «centriste sous condition d’élection».

Les citoyens de notre département montreront la même intransigeance lorsqu’ils auront à choisir le Président de la République ou leur député.

Il appartient donc désormais au Parti Radical et à l’ARES de présenter aux électeurs du Loiret une offre politique nouvelle, libre et autonome, ainsi que des candidats authentiquement centristes portant les valeurs républicaines de solidarité, d’écologie, de laïcité, d’européisme et d’humanisme.

Il incombe à l’ARES de redonner du sang neuf  à  la Majorité, elle en a bien besoin.

Lundi 25 septembre 2011,

Pascal Vilain


PRESSE : 

Journal de Gien, édition du 29/09/2011

lundi 26 septembre 2011

PRESSE : Réaction consécutive à la proclamation des résultats officiels des élections sénatoriales du Loiret

 A la Cour d'Appel d'Orléans le dimanche 25 septembre 2011 :

" L'Union a été favorable à la majorité présidentielle qui conserve deux sièges sur les trois en lice. Un petit regret, toutefois, quant au fait que Brigitte Burdin, investie par l'Alliance, n'ait pas été élue, malgré un bon score au premier tour. Pour ce qui est de la victoire de Jean Pierre Sueur, ce n'est pas une surprise au vu des enjeux et de la portée de la personnalité du candidat socialiste. "

La République du Centre, édition du 26/09/2011

vendredi 23 septembre 2011

Festival de Loire 2011 : quelques belles photos...


Avec Gilles Guillaumat, marinier émérite très impliqué pour faire connaître aux jeunes adolescents les activités de la Marine de Loire 

mercredi 21 septembre 2011

Emprunts toxiques : la situation des principales villes de la 3e Circonscription du Loiret selon Libération


Une carte interactive des communes ayant contracté des emprunts toxiques vient d'être publiée par Libération.

En résumé, en ce qui concerne la 3e circonscription du Loiret : 


VILLE DE GIEN


Montant total des emprunts
5 532 000 €
Montant total des surcoûts
456 000 €
Ratio surcoûts/montant total
8.24 %


VILLE DE LA FERTE-SAINT-AUBIN


Montant total de l'emprunt
3 048 000 €
Montant total des surcoûts
324 000 €
Ratio surcoûts/montant total
10.63 %

COMMUNE DE CHATILLON SUR LOIRE


Montant total de l'emprunt
333 000 €
Montant total des surcoûts
21 000 €
Ratio surcoûts/montant total
6.31 %


  • Solution pour l'avenir : je suis pour une agence de financement des collectivités locales.
  • (MAJ 29/09/11) : J'approuve le projet de création d'une banque des collectivités locales avec la participation de la Caisse de Dépôts, afin de sécuriser et garantir le fnancement des investissements nécessaires des communes.

lundi 19 septembre 2011

Communiqué : Les formations de l’ALLIANCE Républicaine Ecologiste et Sociale appellent les grands électeurs du Loiret à soutenir les trois candidats de la liste « l’Union pour les collectivités territoriales du Loiret » à l’occasion des élections sénatoriales du dimanche 25 septembre

Ce soir à Orléans, salle de la Cigogne, en présence de Janine Rozier, sénatrice du Loiret, Serge Grouard, député maire d'Orléans, Olivier Carré, député du Loiret, Gérard Guainier, adjoint au maire d'Orléans, de nombreux maires, conseillers généraux et grands électeurs, et bien sûr des candidats aux élections sénatoriales : Eric Doligé, sénateur sortant, Jean-Noël Cardoux et Brigitte Burdin, ainsi que leurs remplaçants.

J'ai eu l'honneur et le privilège d'annoncer publiquement le soutien de l'Alliance (ARES) à la liste d'union de la majorité présidentielle sur laquelle figure Brigitte Burdin qui a décidé, une fois élue, d'adhérer au groupe centriste de l'Alliance au Sénat.

Brigitte Burdin avait déjà reçu le soutien national de Jean-Louis Borloo et de Laurent Hénart.

J'ai eu aussi le plaisir de rappeler que dans le cadre de nos négociations, nous avions eu le souci, Eric Doligé représentant l'UMP du Loiret et moi même représentant le Parti Radical mais aussi le Centre en voie de constitution de son Alliance, de rechercher l'union avant tout, seule condition d'une totale réussite électorale. Grace à cette union, nous sommes aujourd'hui ici en conquête.

Le Loiret est en effet un des rares départements en France ou la majorité présidentielle peut gagner un siège dans cette élection.

Pour la première fois, c'est historique, la Droite Républicaine et le Centre se présentent unis à une élection sénatoriale, en dépit d'un nouveau scrutin majoritaire uninominal dans le Loiret.

L'enjeu est donc de conquérir un 3e siège de sénateur qui viendra étoffer le groupe de l'Alliance au Palais du Luxembourg et conforter l'actuelle majorité au Sénat.

Ce soutien officiel à la liste d'union de la majorité constitue aussi la première expression publique forte de l'Alliance dans le Loiret.

Une lettre cosignée des 3 présidents départementaux des partis membres de l'Alliance (Parti Radical, Nouveau Centre, Gauche Moderne) a été adressée ce jour aux 1560 grands électeurs.

Un communiqué a été transmis aux médias locaux.

Orléans le 19 septembre 2011,

Pascal Vilain

Ci-joint le communiqué de presse et l'original de la lettre adressée aux grands électeurs :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Orléans le 19 septembre  2011,

Les formations de l’ALLIANCE Républicaine Écologiste et Sociale appellent les grands électeurs du Loiret à soutenir les trois candidats de la liste « l’Union pour les collectivités territoriales du Loiret » à l’occasion des élections sénatoriales du dimanche 25 septembre :

- Mme Brigitte BURDIN
- M. Jean-Noël CARDOUX
- M. Eric DOLIGE

Une lettre cosignée par les représentants des trois formations a été adressée en ce sens à l’ensemble des grands électeurs du Loiret.

PJ : Copie de la lettre du 18 septembre adressée aux 1560 grands électeurs.

Pascal VILAIN
Président du Parti Radical du Loiret 

Florent MONTILLOT
Secrétaire national du Nouveau Centre Président du Nouveau Centre du Loiret 

Marie-Thérèse
PILET-DUCHATEAU
Représentante de la Gauche Moderne


dimanche 18 septembre 2011

De retour de la "journée champêtre" d'Yves Jégo

Aujourd'hui je me suis rendu à la "journée champêtre" d'Yves Jégo afin de soutenir sa candidature aux élections sénatoriales de Seine-et-Marne. 

Yves Jégo conduit une liste "Alliance" différente de celle de l'UMP, non, selon lui, pour "faire perdre les sénateurs UMP sortants", mais pour "gagner un nouveau siège", celui d'un actuel sénateur communiste. Cette prise de position a cependant, de son aveu même, provoqué une "tornade politique", l'UMP et Jean-François Copé étant très opposés à la constitution de cette liste "dissidente".

Toutefois Yves Jégo bénéficie du soutien de l'Alliance et de Jean-Louis Borloo, qui n'a pas fait le déplacement à la demande du candidat "afin de ne pas confondre politique nationale et politique locale", mais a tenu à le soutenir par le biais d'un enregistrement vidéo, celui-ci n'ayant pu être diffusé sur place pour des raisons techniques (mais ayant aussitôt été rendu public sur internet).

Discours de bienvenue du candidat Yves Jégo
Pour en savoir plus : 



lundi 12 septembre 2011

Correspondant d'O-Comme-Oxygène

J'ai été désigné correspondant pour le Loiret d'O-Comme-Oxygène, comité de soutien officiel national à Jean-Louis Borloo pour sa candidature à l'élection présidentielle de 2012.

O comme OxygeneO-Comme-Oxygène


De retour de la première université d'été de l'Alliance


La première université d'été de l'Alliance s'est très bien passée en fin de compte, contrairement à ce qui a pu se dire dans les médias, bien qu'il y ait eu, c'est vrai, de petites tensions au début qui se sont vite évanouies.

Avec Jean-Louis Borloo et François Couturier (militant du Loiret du  Parti Radical) 
Avec Jean-Marie Bockel et les amis de l'Indre
Discours de Jean-Louis Borloo

Discours de Hervé Morin



mardi 6 septembre 2011

Communiqué de presse du Parti Radical du Loiret : Un plan "Borloo" pour maîtriser les comptes publics et résorber la crise

COMMUNIQUE

Un plan "Borloo" pour maîtriser les comptes publics et résorber la crise

Face à l’impératif de maîtrise des déficits publics, Jean-Louis Borloo et les Radicaux regrettent que le plan présenté par le Gouvernement ne soit pas à la hauteur des enjeux soulevés par la crise financière et ne permette pas le nécessaire rééquilibrage entre taxation du travail et taxation du capital.

Quelques jours avant les annonces du gouvernement, Jean-Louis Borloo avait présenté un plan, de 20 milliards, conciliant lutte contre la crise, croissance et justice sociale.

Ce plan en cinq points propose notamment : 


- de relever l'imposition des hauts revenus et des très hauts revenus par la création d'une nouvelle tranche d'imposition de 46% et d'une taxe exceptionnelle de 4% (sur une durée limitée de trois ans) pour les revenus supérieurs à 500 000 euros par personne. 

- de mettre à contribution les grandes entreprises françaises par la création d'une cotisation exceptionnelle de 2% sur le bénéfice avant impôt de toutes les entreprises cotées en bourse, ainsi que la suppression de l'exonération des plus-values de cession de participation des holdings (dite « Niche Copé ») 

- de taxer les transactions financières, seule activité qui échappe aujourd'hui à toute taxation et qui à elle seule pourrait rapporter entre 8 et 17 milliards d'euros par an.

Les Radicaux souhaitent aujourd'hui que les mesures de ce plan, qui est une alternative à la rigueur du plan gouvernemental, puissent être adoptées. Ainsi à l'occasion des discussions à l'Assemblée Nationale sur le projet de loi de finance, les 6 et 7 septembre prochains, Jean-Louis Borloo et les parlementaires Radicaux défendront ces mesures essentielles pour lutter efficacement contre la crise tout en préservant les ménages, les PME et les services publics. 

vendredi 2 septembre 2011

Affaire des Roms évacués par la RATP

Le Nouvel Observateur du 02 09 2011
Il faut bien se garder de toute exagération de nature à occulter des problèmes, dysfonctionnements, violences réels...

Ce fait divers me remémore la célèbre fable d’Ésope : "Le garçon qui criait au Loup". cf: 

Pascal Vilain

Jean-Louis Borloo organisera un Grand dîner Républicain en décembre. Un rendez vous à ne pas manquer !

Controverse autour de la "Théorie du genre sexuel" mentionnée dans des manuels scolaires

La mention d'une "théorie du genre sexuel" dont un collège d'experts et d'enseignants a considéré qu'il était d'intérêt général de la faire figurer dans un programme scolaire est contestée par 76 députés de la majorité. Mais n'est il pas dangereux de combattre une "théorie" au seul nom d'une certaine morale? Cet enseignement n'est il pas au contraire de nature à faire progresser la compréhension et la tolérance des différences entre individus - en un mot à renforcer le corps social ?

Pascal Vilain