Edito

Je suis très attaché à mes origines solognotes et berrichonnes. Et je prends toujours le plus grand plaisir à sillonner cette magnifique région, où je suis né, que j'habite, qui est celle de tous mes ancêtres, et où ma famille et mes amis sont partout très présents. Chaque endroit me rappelle un camarade d'école, un dossier traité en tant qu'avocat, des moments entre amis, un match de football auquel j'ai participé dans mes jeunes années, une partie de chasse avec mon père, une partie de pêche, le ramassage des châtaignes ou des champignons, de simples balades sur les petites routes ou les chemins ruraux, des fêtes populaires, des cérémonies familiales... Cet héritage, je l'ai aussi transmis à mes enfants.

Arrivé à l'âge de la maturité, et par mon action politique, je veux désormais contribuer à préserver ces territoires et à donner à leurs habitants le mieux vivre possible dans une France juste et solidaire.

Pascal Vilain

vendredi 18 novembre 2011

Communiqué & calendrier : l'ARES n'est pas morte, le Parti Radical confirme le choix de l'indépendance

COMMUNIQUE

La Presse régionale a récemment rapporté les déclarations de Monsieur Yves JEGO, Vice-Président du Parti Radical, par lesquelles il avait appelé sa formation et son président à "s'engager sans tarder" pour la présidentielle de 2012 derrière Nicolas Sarkozy soulignant au passage que l’ « ARES était morte avant d’avoir vécu » du fait du retrait de la candidature de Jean-Louis Borloo à la Présidentielle.

La République du Centre en a tiré des conclusions sur le plan de la politique locale en considérant que cette présumée mort prématuré de l’ARES avait pour conséquence directe de remettre en cause les ambitions politiques de ceux qui avaient misé sur sa constitution derrière Jean-louis Borloo.

C’est pourquoi le Parti radical du loiret entend souligner que la prise de position de Monsieur Yves JEGO n’a engagé que lui-même.

En effet depuis le 111éme Congrès du 15 mai dernier et le retrait de candidature de Jean louis Borloo, les instances nationales du Parti Radical ont réaffirmé le choix de son indépendance politique, ce qui, à la fois, lui assurera une plus grande liberté d’expression et de propositions, et le positionnera dans un rapport de force constructif vis-à-vis de ses partenaires politiques.

L’indépendance politique du Parti Radical se construira sur des idées et des propositions contenues dans un projet qui conditionnera son choix présidentiel lors du Congrès qui se tiendra en mars 2012 ainsi que sur sa capacité à présenter des candidates et candidats aux prochaines élections  législatives capables de porter et de faire triompher cette volonté d’indépendance.

Le Manifeste du parti Radical d’ailleurs piloté par Yves JEGO, sera validé en novembre, et une grande Convention nationale sera organisée le samedi 28 janvier 2012 sur notre Projet présidentiel et législatif.

L’indépendance du Parti radical se construira aussi dans l’ARES c’est-à-dire au sein d’une nouvelle force politique centrale et progressiste.

Le Parti Radical poursuivra donc dans le Loiret son œuvre de rassemblement des centristes afin de mieux préparer la recomposition politique qui s’avérera indispensable à l’occasion de l’élection présidentielle.

Le Parti Radical du Loiret préparera donc cette recomposition avec les partis actuellement membres de l’ARES et avec tous les centristes de conviction qui souhaiteront les rejoindre.

Orléans, le 18 novembre 2012,

Pascal VILAIN

***

CALENDRIER RADICAL

Pour les prochaines semaines :


- Le samedi 3 décembre : Arlette Fructus accueille, à Marseille, la 1ère convention nationale décentralisée du Parti sur le thème du logement, en présence de Jean-Louis Borloo.
 
- Le vendredi 9 décembre : la FNERR (Fédération nationale des élus républicains et radicaux), présidée par Jean-Paul Alduy, organise une Convention sur l’avenir des Collectivités territoriales, de 16h à 19h, à l’hôtel Marriott, Paris 14ème
 
La Convention sera suivie, pour la 2ème année consécutive, du Dîner de la République autour de Jean-Louis Borloo (également à l’hôtel Marriott).