Edito

Je suis très attaché à mes origines solognotes et berrichonnes. Et je prends toujours le plus grand plaisir à sillonner cette magnifique région, où je suis né, que j'habite, qui est celle de tous mes ancêtres, et où ma famille et mes amis sont partout très présents. Chaque endroit me rappelle un camarade d'école, un dossier traité en tant qu'avocat, des moments entre amis, un match de football auquel j'ai participé dans mes jeunes années, une partie de chasse avec mon père, une partie de pêche, le ramassage des châtaignes ou des champignons, de simples balades sur les petites routes ou les chemins ruraux, des fêtes populaires, des cérémonies familiales... Cet héritage, je l'ai aussi transmis à mes enfants.

Arrivé à l'âge de la maturité, et par mon action politique, je veux désormais contribuer à préserver ces territoires et à donner à leurs habitants le mieux vivre possible dans une France juste et solidaire.

Pascal Vilain

vendredi 9 mars 2012

Communiqué de presse : vote en faveur de la motion du Laurent Hénart (soutien à N. Sarkozy) par l'AG du Parti Radical 45 et soutien "d'une - élection - radicale" sur la 3e circonscription du Loiret

 Fédération du Loiret
Communiqué de Presse :
"Je soutiendrai une - élection - radicale"

La Fédération du Loiret a voté à 85%, en Assemblée Générale, un soutien à la motion de Laurent Hénart au 112e Congrès. Le débat fut animé et contradictoire, les jeunes radicaux étant davantage "indépendantistes". Pascal Vilain, président du PR Loiret et membre du Comité Exécutif national, a fait voter la Fédération après avoir fait la synthèse des positions réciproques.

Interrogé par France Bleu Orléans en compagnie du 1er président du PR45 Marc Champigny et de deux militants radicaux de sensibilités différentes concernant la désignation du candidat à la présidentielle, Pascal Vilain s'est exprimé sur ce choix de la Fédération, ce matin, dans une interview d'une 10e de minutes en direct, en soulignant la nécessité du respect du choix du 112e Congrès par tous, y compris Jean-Louis Borloo, qui est un "démocrate respectueux des militants" (à écouter ci-dessous).

Affirmant que la candidature de Nicolas Sarkozy "pourrait être naturelle si les militants se prononcent en sa faveur au Congrès de samedi" car nous partageons "son bilan" dont nous sommes à l'origine de la "meilleure part", "notamment sociale et environnementale". Pascal Vilain souhaite que le Parti Radical "amende le programme" de Nicolas Sarkozy, s'il est désigné au Congrès, car "certains propos ne sont pas acceptables" pour les radicaux.

Concernant sa candidature sur la 3e circonscription du Loiret, Pascal Vilain a affirmé la "mettre entre parenthèses" pour bien veiller à ce que les accords de systèmes soient respectés et que le "candidat d'union", imposé par notre "grande alliée" UMP, tienne sa promesse de "s'affilier radical en préfecture" et de "siéger au sein d'un groupe radical et centriste à l'Assemblée Nationale s'il est élu", ceci pour assurer la pérennité du Parti et "son financement". Cette concession de la part de l'UMP, après négociations, est, dit Pascal Vilain, une "satisfaction" pour le président de Fédération qu'il est.

Interrogé sur le point de savoir s'il soutiendrait le candidat d'union sur la 3e circonscription, Pascal Vilain conclut : "je soutiendrai une - élection - radicale".

Pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de ces choix écoutez l'émission ("RealPlayer" nécessaire) :